Nuages du Temps de l’AiR(e) de Rien

Ni beaux, ni laids, et griffonnés rapidement sur la tablette graphique, depuis 2011 les Nuages du Temps de l’aiR(e) de Rien s’inscrivent dans cette logique d’un Temps absconse et inutile, où la plupart d’entre-nous est reléguée, poussée, malmenée.

Ni militant, ni présomptueux et encore moins prometteur, poétiques peut-être mais ne voulant surtout pas se projeter vers quoique ce soit, ces petits dessins faits sur l’impulsion du moment sont les résultats spontanés d’une expression du temps à perdre, sur le pouce, mais volontariste, sans aucun sens préétabli (outre que celui que nous voulons bien lui donner, « idiosyncratiquement »). Ils tentent de combler le vide des moments où l’on peut faire des choses sans attendre en vain. Ils se veulent à la portée de tous. Ils s’adressent à tous. Comme une actualité qui présente le aussi l’humeur d’un temps personnel.

Les Galeries sont parfois longues à charger, veuillez patienter.

Retour aux galeries