Mon parcours

Enseignant-formateur depuis plus de dix ans maintenant, je développe une pratique polymorphe principalement autour des deux genres du portrait et du paysage.

Peinture, dessins, images numériques sur des sujets variés, mais principalement paysages et portraits, mon travail se développe de plus en plus en lien avec le temps : la duplication de la peinture par les recherches graphiques qui exploitent la surface de la matière picturale, ses strates et ses couches qui racontent l’image et sa relation à la surface.

Mes paysages sont donc des images peintes tirées de la réalité par le biais de la photographie. Mais il ne s’agit pas de « simplement représenter un genre », déjà existant et usité, pour ce qu’il aurait de trop évident, de trop historique, ou encore de trop narratif. Peindre le paysage aujourd’hui, pour moi, est d’abord tenter de lui donner corps par la matière picturale elle-même, au-delà du motif représenté, et ainsi de donner à « l’image paysage » une dimension originelle à laquelle il aspire : il s’agit bien de peindre avec la matière et non de représenter la matière elle-même, pour tenter d’arriver à ce que la peinture a de radicalement spécifique et d’inhérent.

Quant aux portraits, s’il prennent aussi leur source dans l’image photographique, ce n’est pas non plus pour en faire une simple duplication par la peinture. Ils prennent leur source dans la réalité et tentent de fixer les injustices du temps. En effet, ces imago sont tous des portraits de personnes ayant vécu des évènements tragiques, relégués à la rubrique des faits divers. Par la peinture de leur portrait, je cherche à leur redonner la postérité qu’ils n’ont pas eu. Je cherche donc à les fixer dans les couches du temps de la peinture. Encore une fois, ce n’est pas le motif en soit qui est important, mais ce que la matière picturale peut lui apporter en plus, que la simple image photographique ne pourrait pas lui rendre.

Qu’elle soit portrait ou paysage, ma pratique picturale est nourrie et fortifiée par celle du dessin. Les Dorians cherchent et veulent porter le regard du spectateur au plus intime de l’image, par le vecteur de la lumière (voir ci-après, descriptif détaillé). Les dessins de paysages prennent leur indépendance vis-à-vis de la peinture de laquelle ils sont issus par le simple fait qu’ils sont initiés par elle, pas sa matière et sa surface. Ainsi, l’oeuvre peinte donne une infinité de possibilités à dessiner : estampages, empreintes et frottages révèlent une production graphique dont la peinture est la source des dessins de paysages ; les huiles sur le papier confèrent aux Dorians la capacité à faire dialoguer la forme représentée entre leur recto avec leur verso.

CV :

1990-1992 : DEUG Lettres et Arts, mention Arts Plastiques Université de Paris VIII-Saint-Denis

Cours de théâtre, cours de Catherine Monod et de Françoise Decaux-Thomelet

1992-1994 : LICENCE et MAITRISE d’Arts Plastiques, mention Très Bien

Université de Paris I-Panthéon-Sorbonne

1995 : Admissible à l’agrégation externe d’Arts Plastiques

1998- juill. : Lauréat au concours externe du CAPES d’Arts Plastiques

1999 : Exposition collective à la Galerie Clemengis, Châlons en-Champagne

2001 : Exposition personnelle à la Galerie l’Art rue dans l’Art, à Beauvais

Invité au salon des Réalités Nouvelles, Paris

2002 et 2003 : Salon des Réalités Nouvelles, Paris

2004 : nommé Enseignant-formateur à l’IUFM d’Amiens, Centre de Beauvais

2005 : Salon « Festival des arts contemporains » de Senlis

2006 : Exposition personnelle à la Galerie de la Médiathèque de Beauvais et Exposition personnelle au Bulles Café, à Amiens

2007 : Exposition personnelle IUFM d’Amiens, Centre d’Amiens

2008 : Exposition personnelle à l’UPJV, IUT de Beauvais

2012 : Adhésion à l’association Hors-Cadre,  Exposition personnelle Galerie de Hors-Cadre «  La Friche », Beauvais, et Exposition personnelle à l’ESPE d’Amiens, Centre de Beauvais

2013 : Exposition personnelle à l’ESPE d’Amiens, Centre de Beauvais, et Président du Collectifs d’Artistes ARTIS FACTA, promotion des arts contemporains dans l’Oise et sa région

2014 : Exposition personnelle à l’ESPE d’Amiens, Centre de Laon et Exposition personnelle à l’ESPE d’Amiens, Centre de Beauvais

2015 : Participation au Grisy-Code à Grisy-les-Plâtres (95)

2018 : Exposition à la Galerie Associative à Beauvais, 20 janvier – 17 février. A cette occasion, lecture de mon Journal d’une Peinture Amoureuse, par Alain MARC (16/02).

              Exposition au salon de Gouvieux, 9 – 11 février.

              Exposition au salon de la Poésie et des Arts au Château du Fayel (60) organisé par Graines de Mots, 26 et 27 mai.

Retour aux galeries